Films interdits. Des imaginaires sous la censure

CinéClub
Un partenariat entre UCL Culture, l’IAD, COMU, le Centre culturel d’Ottignies-LLN, le Cinéscope et le Pôle Louvain.
Comme tout art qui porte en lui la capacité de subvertir les normes et les idéologies, le cinéma s’est heurté, au cours de son histoire et sous toutes les latitudes, aux menaces et intimidations des pouvoirs en place. Multiforme et opérant à des degrés divers — depuis la relégation du film en catégorie ‘adulte’ jusqu’à l’interdiction en salle en passant par la destruction des copies —, la censure s’est exercée et s’exerce encore sur de nombreux films, avec une vigilance d’autant plus grande que le cinéma est par définition un art de masse, projetant sur grand écran des images dont le pouvoir de sédition est en mesure de contaminer les foules.


En réponse à la thématique culturelle de l’UCLouvain Le pouvoir du récit, l’imaginaire comme réponse, le ciné-club proposera cette année une sélection de films jugés scandaleux et censurés en conséquence. Qu’il s’agisse de sexualité, de religion ou de politique, chaque film vient interroger, de manière frontale ou plus insidieuse, les carcans d’une société donnée. La programmation alternera des films à la réputation sulfureuse établie comme Un chien andalou de Luis Buñuel, La Grande bouffe de Marco Ferreri ou L’Empire des sens de Nagisa Ōshima, mais aussi des œuvres dont on perçoit moins aujourd’hui qu’elles aient été des brûlots à leur époque (ou dans leur pays) comme La Règle du jeu de Jean Renoir ou Au feu, les pompiers ! de Miloš Forman réalisé peu avant la fin du Printemps de Prague. C’est autour de cette programmation particulièrement stimulante que le ciné-club fêtera la dixième année de sa présence au Cinéscope. Pour célébrer cet anniversaire, une séance festive supplémentaire sera programmée en avril 2021 à laquelle les spectateurs/trices du ciné-club sont d’ores et déjà convié·es.

Programme 2020 - 2021